Skip to main content

Le message qui a tout changé !

By 5 mai 2021septembre 2nd, 2021Encouragement, Témoignage

Bonjour, mes amis, aujourd’hui, c’est ma joie de vous partager cette vidéo qui s’appelle : ” Le message qui a tout changé ! “
Aujourd’hui, je veux encourager les pasteurs et tous les chrétiens : les frères et les sœurs à ne pas hésiter à renverser leurs habitudes, surtout s’ils se sentent prisonniers d’un système religieux, qu’il constate qu’il n’avance plus dans leur vie spirituelle et qu’ils constatent aussi que l’église fait du surplace.

L’église doit avancer dans la bonne direction, sinon elle se perd dans des tas de fausses directions.
Notre seul critère : c’est la conformité à la Parole de DIEU.

Trop d’églises marchent dans de faux évangiles qui les paralysent et les conduisent dans l’erreur, les éloignant de la vie de l’Esprit, conduisant les chrétiens à rétrograder. Quand on est pasteur, ce n’est pas uniquement de notre personne dont nous devons nous occuper, mais surtout du peuple que Dieu nous a confié et pour lequel le Seigneur Jésus nous demandera des comptes.

J’ai commencé ma vie chrétienne dans une mission morte, sans vie et extrêmement légaliste, dans laquelle les responsables n’avaient qu’un but, c’était de m’envoyer dans une école Biblique aux USA. Lorsque j’avais visité cette école, j’avais vu un écriteau au bord de la piscine : « S’il vous plaît, ne pas utiliser le plongeoir le dimanche ! » Ah ! que cela veut-il dire ? Je venais de voir la folie de ce légalisme qui tue quand la parole est appliquée à la lettre. Nous sommes appelés à marcher par l’Esprit, seul moyen de ne pas accomplir les désirs de la chair. Galates 5 :16 « Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair ».

Avant de quitter la mission, la directrice m’avait expliqué que :
-” J’avais été sauvé par la Mission pour servir dans la mission ! “
Je lui ai répondu que :
-” J’avais été sauvé par le sacrifice de Jésus-Christ et que c’était Lui que je voulais servir “.

Je pensais à ce verset :  Colossiens 2 : 8 « Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. » C’est en Lui que nous devons être fondés !

Mon but a toujours été de servir le Seigneur et de lui donner la priorité dans mes choix, de prendre ce petit chemin étroit et resserré et non pas le grand chemin large qui nous évite des persécutions et des tracas, mais qui mène à la perdition et il y en a beaucoup qui le prennent nous dit la Parole Mathieu 7 : 13-14 : « Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent ».

A cette époque j’ai alors changé d’église et j’ai trouvé une grande église charismatique à Paris.  Où j’ai été appelé comme ancien, oh, pas à cause de ma foi, mais pour quelque chose de tellement matériel :  j’avais une entreprise florissante à l’époque.
Le seul moyen de pouvoir parler au pasteur était de l’inviter dans les grands restaurants parisiens. Hélas, dans cette église, tous les courants charismatiques défilaient les uns après les autres et de 1200 personnes, l’église aujourd’hui n‘est plus qu’une ruine, un vague souvenir, pourtant elle avait tout matériellement, mais hélas l’obsession de plaire aux hommes et non au Seigneur a tout détruit.  Ces différents évangiles n’ont été que des distractions humaines pour amuser la galerie. Hélas, aujourd’hui, l’église est fermée, mais le nombre de foyers, de familles brisées et de divorces a amené de nombreuses personnes à retourner dans le monde et à s’éloigner de la vérité de l’Évangile.
Comme je disais plus haut on n’est pas pasteur pour prendre soin de nous-mêmes, mais nous avons une responsabilité et nous aurons à rendre compte devant Dieu de la manière dont nous aurons pris soin du troupeau de Dieu qui nous a été confié et pour lequel le Seigneur Jésus a donné sa vie ! C’est plus que sérieux ! S’il y a une chose qui a bouleversé ma vie et qui m’a encouragé à changer de direction, c’est bien la rencontre que j’ai faite avec un homme de Dieu.

J’ai pourtant rencontré de nombreux hommes de Dieu dans ma vie avant cette rencontre. par exemple  aux USA : TL Osbord, Katryn Kulman, Benny Hinn, Demos Shakarian, Billy Graham, Loren Cunningham, Bill Bright etc. En Corée Youngi Cho que j’ai été visité. Au Canada en Europe de nombreux pasteurs actuels très connus ou décédés comme Jean-Louis Jayet, Jules Thobois, Pierre Truschel, Gaston Ramseyer, Clément Le Cossec. Au Danemark, le pasteur Johny Noer. J’ai vite ressenti que pour certains, leur ministère personnel passait souvent avant le plan de Dieu.

Mais l’homme que j’ai rencontré en juillet 1987 est venu pour m’aider avec un autre cœur, une autre approche qui n’était pas son intérêt, mais celui du Royaume de Dieu. Il n’essayait pas de m’impressionner par sa réussite, mais au contraire il était humble, serviable, cherchait à m’aider à répondre à mon appel.  De suite mon cœur ressentait que c’était l’homme que Dieu m’avait envoyé, même type de rencontre lorsque Timothée a dû rencontrer l’apôtre Paul dans Actes 16 1-3. Paul de suite, avait voulu l’emmener avec lui. Quelque chose s’est passé dans l’Esprit et dans nos cœurs. Quelque chose s’est passé dans l’Esprit et dans nos cœurs. Exactement comme moi avec ce serviteur ! Puis nous avons voyagé ensemble en Afrique, en Europe et dans de nombreux pays du monde.

Mais notre première rencontre m’a marqué, alors que nous l’avions invité pour un repas pour faire connaissance, il s’est intéressé à ce que nous faisions et à cette époque j’avais une entreprise d’audiovisuel. Je venais de recevoir, pour mon entreprise, deux machines d’Italie dont le mode d’emploi était en Américain, et je n’arrivais pas à comprendre comment les démarrer et préparer ces machines pour les faire tourner. Tout de suite, il prend le livre et me dit : 
-” va me chercher les clefs à molette !”
Puis il entre sous la machine et démonte les capots protecteurs et enlève les pièces qui empêchaient l’avancement de la machine, une heure après les deux machines tournaient sans problème. Ce pasteur avait été ingénieur auparavant.

Dieu avait tout organisé : depuis quelque temps déjà, Dieu me parlait de la vanité de mon travail. Je travaillais certes pour de grands groupes industriels comme Gallimard, Hachette, Bordas, Larousse, Les Éditions des Femmes, etc.,   mais en réalité j’étais esclave d’eux. Je me souviens qu’une semaine avant l’arrivée de l’homme de Dieu j’ai dû travailler 2 jours de suite nuit et  jour, car ils voulaient venir chercher la dernière commande reçue le vendredi soir à 17 h pour qu’elle soit prête le lundi matin à 9 h, car ils avaient programmé un camion semi-remorque qui viendrait chercher la commande chez moi. J’ai essayé de dire que cela était impossible, mais ils m’ont contraint à tenir ce délai. Alors que mes employés partaient en week-end, moi, je devais réaliser seul le travail : 100.000 cassettes audio à dupliquer, à assembler, à étiqueter, à emballer dans de la cellophane et à livrer en caisse de 100 pièces.
J’ai travaillé seul, nuit et jour 48 h de suite ! Le lundi matin, la commande était prête, mes employés arrivaient et je n’avais que quelques tâches mineures à leur donner à accomplir.
Et le plus fort c’est que le camion chargé de venir les prendre n‘était pas venu … En effet, il était tombé en panne, il n’est arrivé que le mercredi soir. J’étais écœuré d’avoir sacrifié le culte dominical, notre week-end avec ma famille pour rien ! Cela a mis en moi un énorme sentiment de frustration :

  • « J’ai réalisé que j’étais esclave des hommes ! ». Je savais que j’étais appelé à être esclave de Christ et non pas des hommes ! 
  • Quand le serviteur de Dieu m’a parlé, j’ai ressenti que c’était le Seigneur qui me parlait et qu’il me proposait de servir Jésus, j’ai décidé de mettre en vente mon entreprise et me libérer de ce joug pour enfin suivre Jésus. De suite, j’ai ressenti que c’était le choix de toute ma vie qui était devant moi sur un plateau : soit suivre Jésus, soit suivre mon plan.

J’ai eu la conviction de me mettre à l’œuvre rapidement et la première décision que j’ai prise a été de vendre mon entreprise.  Mon entreprise a été achetée par une plus importante entreprise que la mienne.

Six mois après nous avions quitté notre cher pays de France avec nos trois enfants en bas âge, pour aller vivre à onze mille kilomètres de chez nous au grand dam de mes parents, de mes amis et de mon pasteur de l’époque qui pensait que j’étais devenu fou !

Le fait de se retrouver dans un pays étranger a été très formateur, car rien n’était comme à la maison, cela faisait un grand travail dans le cœur de chaque membre de ma famille. J’ai vite compris que le principal dans la préparation d’un ministère, était le travail du cœur bien plus important que le travail académique ou de comprendre le grec et l’hébreu. Rappelons-nous que Dieu cherche d’abord des hommes selon son cœur.  Et veux que tout ce qui est charnel soit traité en nous avant de nous utiliser : par exemple l’orgueil, notre propre capacité humaine, car sans Lui nous ne pouvons rien faire de bon autrement c’est fait dans la chair. Mourir à notre chair est bien plus important qu’un beau diplôme de théologie qui ne change nullement notre vie !
Ce qui a profondément changé ma vie et qui continue à me changer jour après jour : C’est le message de la prédication de la croix que porte cet homme et qui est la raison de sa propre transformation.  C’était la première fois que je voyais un homme mettre les intérêts de Dieu avant les siens, il avait vendu sa propre maison pour acheter un bâtiment pour l’église naissante et lui, avait été louer une petite maison pour lui et sa famille. Il ne prêchait pas seulement aux autres de mettre le Seigneur à la première place dans sa vie lui, le premier le vivait pleinement !

J’avais bien sûr entendu de bons prédicateurs, mais je n’avais connu ce degré d’engagement d’une vie de foi et de confiance au Seigneur et aujourd’hui après avoir cheminé avec lui pendant plus de 33 ans. Je reconnais que Dieu n’a jamais abandonné son serviteur et que ce serviteur est resté humble et au service des plus petits, et que Dieu lui a accordé de grandes choses à travers son ministère pour mieux servir le Seigneur. Mes frères et sœurs seront des fruits qui touchent les cœurs. Franchement quand vous voyez un homme qui donne sa vie à ce point ! Et c’est un exemple, un exemple pour moi et un grand encouragement.

La Bible nous dit que la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés c’est la puissance de Dieu ! Pour nous qui sommes sauvés, pour nous les chrétiens, c’est la puissance de Dieu 1 Cor 1 : 18. Mais dans Romains 1 :16-17. « Car je n’ai point honte de l’Évangile : c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit : Le juste vivra par la foi. »

Voilà, une importante vérité, l’œuvre de la croix c’est aussi pour la conversion, mais c’est aussi pour notre vie chrétienne. Car c’est la puissance de Dieu pour ceux qui croient

Attention il y a une conséquence terrible pour les faux serviteurs qui tiennent injustement la vérité captive !  C’est-à-dire qui préfère leur royaume au royaume de Dieu. On ne peut pas jouer avec l’œuvre de Dieu. On ne peut pas jouer avec l’œuvre de Dieu. Ce verset de Romains 1 : 18. nous dit « La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive. »

Pourquoi c’est trop grave ? Trop d’hommes de Dieu construisent leur Royaume au lieu de celui du Seigneur Jésus-Christ. Ils parlent du nombre de personnes avec lesquelles ils ont commencé et du nombre de milliers qu’ils ont atteint : Le nombre n’intéresse pas le Seigneur, ce qui l’intéresse c’est de voir ses enfants prendre à cœur son royaume et lui donner leur vie comme écrit dans : Mathieu 16 :23-24. « Alors Jésus dit à ses disciples : Si quelqu’un veut venir après moi, 1° qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, , et 3iemes qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. »

Beaucoup de chrétiens ne connaissent pas ces versets, ils les sautent pour ne pas être mal à l’aise, car ils savent qu’ils ne les vivent pas ! Pourtant, c’est la clef d’une vie réellement changée à travers laquelle on peut comprendre ce que l’apôtre Paul s’exprime dans Galates 2 :20.  ” J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. “.

      Alors à qui la faute d’avoir caché ces versets ? Premièrement aux pasteurs, qui eux-mêmes, ne vivent pas ces versets et qui pourtant promettent bonheur et prospérité !  Ce sont de faux bergers ! Fuyez-les !             

 Tous les aspects de ma vie ont changé quand la prédication de l’Évangile de la croix est venue à mon cœur :

Ma vie personnelle, celle de mon épouse, nos prières, nos priorités dans la vie, nous avons appris à marcher dans l’humilité et le brisement par la foi dans le fils de Dieu.

Notre vie de famille a changé, ma relation avec mon épouse, considérer mon épouse comme l’aide que Dieu m’a donnée et surtout ne pas essayer de vouloir la changer par ma force et de l’accepter comme elle est, tout en comptant sur l’œuvre que Dieu fait dans son cœur.

Avec nos enfants, les respecter et les aimer ; donner ma vie aussi pour eux. Patienter avec eux, s’attendre au Seigneur, écouter leurs cœurs et les choses qu’ils avaient à me reprocher afin de m’humilier devant eux. Afin qu’il garde l’image d’un père qui cherche à faire la volonté de Dieu coûte que coûte.

Notre maison aussi a été transformée, nous hébergeons à l’époque jusqu’à 25 personnes. Nous sommes une communauté où le Seigneur se révèle à chacun et chacun trouve sa place et sert le Seigneur tout travaillant à l‘extérieur ou en poursuivant leurs études. Aujourd’hui, nous avons dû reprendre une vie normale vu notre âge 71 et 73 ans pour mon épouse.

Aussi cela a touché ma vie en particulier ma vie dans les affaires, j’ai eu beaucoup de mal à abandonner les affaires, c’était plus fort que moi et j’ai dû crier au Seigneur pour en être libéré, et cela m’a conduit jusqu’à la faillite d’une de mes entreprises. Cela a été une bénédiction, car je suis devenu libre.

Cela a changé aussi ma conception de l’église, nos relations avec les autres pasteurs avec qui nous travaillons a beaucoup changé.  Avant de connaître cet évangile, au bout de 6 mois, on ne se supportait plus et au bout d’un an, il fallait qu’on se sépare. Maintenant avec l’Évangile de la prédication de la croix. On travaille ensemble avec 4 églises on se parle dans la vérité et on s’humilie autant de fois que nécessaire. Et on est prêt chacun à reconnaître nos erreurs, à nous pardonner et à servir ensemble pour la gloire du Seigneur Jésus. Cela fait depuis 1989 que nous travaillons ensemble : c’est-à-dire 32 ans.

Le contact avec les autres pasteurs autour de nous a aussi beaucoup changé : nous cherchons maintenant des relations de cœur et non plus de dénomination ou de supériorité par des comparaisons numériques dignes de bébés spirituels.

Avec les frères et sœurs de l’église où les barrières sont enlevées, nous sommes ensemble aux pieds du Seigneur pour rechercher Sa vie, Son travail dans nos cœurs, mourir à nous même être sans cesse transformés par Lui et pour Lui.

Comment cela est arrivé : Après notre première rencontre en juillet 1987, nous sommes partis vivre à l’île Maurice et nous y sommes restés 13 mois. L’Évangile a bouleversé nos vies progressivement au début, nous étions comme des bébés spirituels, inquiets pour tout, nous plaignant de toutes situations puis nous avons commencé à faire confiance au Seigneur Jésus pour toutes situations sachant que nos vies étaient entre ses mains, nous avons enfin grandi petit à petit et nous continuons jour après jour à grandir. Philippiens 3 :12 :
« Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection ; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ ».

Oui, notre but c’est d’être saisi de plus en plus par Jésus-Christ. Afin que je diminue et que Christ soit élevé en moi.

En conclusion : Je ne veux pas vous dire que je suis meilleur que les autres, non, c’est uniquement la grâce de Dieu qui m’a révélé son Évangile, uniquement Sa grâce mais je veux vous encourager vous les pasteurs, vous les frères, vous les sœurs à vous remettre en cause, à comprendre que ce n’est pas la progression numérique qui compte aux yeux du Seigneur, mais c’est la progression de la révélation de l’Esprit de Dieu à nos cœurs qui produit des fruits à la gloire de Dieu, premièrement dans notre vie personnelle à nous les pasteurs. Car avant de toucher les brebis que Dieu vous a confiées ! Les brebis seront réellement nourries quand le pasteur meurt à lui-même et sert le Seigneur Jésus par Son esprit et pour Sa seule gloire. L’apôtre Paul exprime cela dans 2 Corinthiens 4 : 12 : « Ainsi la mort agit en nous, (les pasteurs) et la vie agit en vous (les frères et sœurs) ».

Frères et sœurs, je veux vraiment vous encourager ainsi que les pasteurs : donnez davantage votre vie au Seigneur. Mourrez à vous-même et suivez le Seigneur ! Et pour terminer, je voudrai vous faire comme un appel en paraphrasant Mathieu 16 : 23-24
Voici ce que j’ai écrit : Durant longtemps, j’ai attendu que le Seigneur Jésus change ma vie, mais je sais maintenant qu’à la croix il a tout accompli, il suffit que je renonce à moi-même, prenne ma croix et que je le suive, oui, depuis longtemps, il m’attendait et il t’attend !

Ouvre ton cœur à sa grâce, attend toi à Lui, il va se révéler à toi.
N’oubliez pas de “Liker’ la vidéo et de vous abonner à ma chaîne si cela n’est pas déjà fait !
Et que le Seigneur vous bénisse et à bientôt ! J-L Gaillard

Español

Close Menu

About Salient

The Castle
Unit 345
2500 Castle Dr
Manhattan, NY

T: +216 (0)40 3629 4753
E: hello@themenectar.com