Skip to main content

Les coulisses de l’évangile de la prospérité !

Vous avez tous entendu parler de Benny Hinn, le grand prédicateur du « Message de la Prospérité ».
Et bien en 2018, il a publié une vidéo où il se repend de tout ce qu’il avait prêché sur la prospérité. Bien sûr, nous ne voulons pas juger l’homme, ni le sérieux de sa repentance, car c’est Dieu seul qui juge. C’est vrai qu’une vraie repentance devrait produire des fruits à l’exemple de Zachée qui rencontre Jésus alors qu’il était monté dans un arbre. C’est dans l’évangile de Luc 19 versets 5-8.
« Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie. Voyant cela, tous murmuraient, et disaient : Il est allé loger chez un homme pécheur. Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple. »
Pour Zachée on peut voir les fruits de sa repentance sans équivoque
Par contre pour Benny Hinn, on n’a pas encore entendu parler de ses fruits.

Pour faire cette étude, j’ai d’abord été regarder différentes réactions des pasteurs français qui eux- mêmes portent ce message de prospérité, j’ai compris que ces pasteurs n’acceptaient pas la remise en cause de ce faux évangile de Benny Hinn tout en défendant leur position avec des détails secondaires n’ayant rien à voir avec les grossières erreurs de cet évangile frauduleux.

Je souhaite personnellement vous éclairer et vous aider à sortir de ce piège, mais au contraire à en sortir rapidement et à le fuir !

Un livre en français vient de sortir le 15 décembre 2020 aux éditions « Ourania » écrit par le pasteur Costi W . Hinn, le neveu du Pasteur Benny Hinn. Le titre est : « Les coulisses de l’évangile de la prospérité ».

Voilà le résumé du livre : Il roulait en Mercedes, habitait une villa à plusieurs millions de dollars, séjournait dans les hôtels les plus luxueux de la planète et achetait ses vêtements dans les boutiques fréquentées par la jet-set. Pourtant, avec le temps, Costi Hinn, neveu de Benny Hinn, a commencé à s’interroger sur la légitimité de ce train de vie, sur le décalage immense qui lui apparaissait au regard des innombrables personnes démunies, de ces foules qui donnaient pour obtenir la guérison, recevoir une onction…
Aujourd’hui, plusieurs années après avoir quitté cet univers, il raconte avec beaucoup d’honnêteté le long cheminement qui a été le sien pour parvenir à y voir clair et revenir au véritable évangile.
Un témoignage poignant, enrichissant et des plus instructifs.

Je veux vous encourager à vous le procurer ce livre, soit en livre dans les librairies chrétiennes comme al CLC, la Maison de la Bible, ou soit en édition numérique comme Kindle.
Tout ce que je vais partager est tiré de ce livre :
Car tout y est déballé : des pièges et de la façon de procéder, jusqu’au moment où ce neveu termine en racontant comment il a retrouvé le vrai chemin du service de Dieu.

Le mot « prospère » est bien biblique et se trouve dans 3 Jean 1 : 1 Mais l’évangile de la prospérité c’est vraiment autre chose.

C’est un faux évangile qui a pour but de faire croire aux personnes qu’elles vont être guéries à la condition de donner leur plus grosse offrande. C’est une manipulation de prédicateur n’ayant aucun scrupule à voler l’argent des chrétiens en échange d’une soi-disant guérison qui n’arrivent que trop rarement et quand cette guérison n’arrive pas, c’est de la faute de la personne qui n’a pas assez de foi !

Voici ce que raconte Costi Hinn :

Et pendant ce temps, ces prédicateurs se croient au-dessus de tous les autres chrétiens, remplis d’un orgueil sans limite jusqu’à faire croire et confesser que la famille Hinn était la famille la plus extraordinaire du monde chrétien ! P 45 du livre. Car le drame de cette famille, était d’être organisée en une franchise Hinn, page 35. Les trois frères de Benny Hinn, se sont associés avec lui pour recevoir le même message qui était une amplification des messages de foi et de guérison de Kathryn Kuhlman (1907-1976) et de Oral Roberts (1918-2009) qui sont considérés comme les pionniers du message prônant la santé et l’aisance matérielle.Le succès numérique a été rapide face aux foules qui venaient, poussées par curiosité ou cherchant désespérément des réponses et aspirant à la guérison physique. C’est comme aux temps de Jésus : une foule languissante, sans berger et qui cherche une réponse.

Les origines du Mouvement.

D’après Costi hinn : L’évangile de la prospérité remonte au courant dit de la « Nouvelle Pensée »  (New Thought) prônant la guérison mentale et affirmant que, par la pensée, l’homme peut libérer sa réalité profonde. Le promoteur de cette idée est Phinéas Quimby (1802-1866). C’était un philosophe, magnétiseur et spirite.
Il affirmait que :
– Toute maladie provient de la pensée
– Un raisonnement juste a un effet guérisseur
– Quimby pensait avoir découvert les méthodes secrètes que Jésus utilisait pour guérir et puis encore d’autres choses les plus folles.

Ces théories ont été reprises par de nombreux pasteurs afin de « pimenter » leurs sermons dont le pasteur Norman Vincent Peale (1898-1993) auteur de la pensée positive dans les années 1950 puis le pasteur Kenyon (1847-1948) qui proclamait ouvertement « La Nouvelle Pensée ». Il est le pasteur qui a le plus influencé Kenneth E Hagin (1917-2003) qui a son tour a influence Kenneth Copeland
Puis de 1982 à 2018 soit pendant 36 ans, ce message a été colporté dans tous les pays du Monde aussi bien dans toute l’Afrique, toutes les Amériques, l’Europe et reste du Monde ! Par l’équipe de Benny Hinn. ! Faisant des dégâts monstres : les églises les « méga churchs » se sont remplis rapidement pour se vider plus ou moins rapidement, laissant derrières elles des milliers d’hommes et de femmes trompés, désabusés, ruinés et malades et beaucoup sont morts.  
Même dans la famille Hinn, Georges le pasteur de l’une des églises de Benny a été malade du cancer et meurt d’un AVC laissant son épouse avec 5 enfants.  Pourtant, une explication a été donné à la mort du Pasteur Georges : Il avait toléré quatre obstacles ou raisons pour lesquelles Dieu ne guérissait pas :
1° Avait certainement eu une confession négative qui empêchait la guérison.
2° Avait surement fréquenté des personnes négatives.
3° N’avait pas assez de foi et n’avait lui-même pas donné assez d’argent.
4° Avait « touché à l’oint de l’Eternel ! Soit : avait dit du mal d’un homme de Dieu ou avait tenu tête à l’un de ces hommes de l”équipe Hinn.
Evidemment, toutes ces raisons étaient fausses et fallacieuses impossible à prouver.

Une des principales doctrines de l’évangile de la prospérité était celle-ci : elle tirée de Marc 10 : 29-30 mais interprété à leurs manières.

Jésus répondit : Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.
Ce principe de recevoir au centuple ne concerne pas forcément les finances mais tous les dons de Dieu la paix, la joie, l’amour tellement plus intéressant que l’argent, car l’argent, vous le savez est la racine de tous les maux. Et c’est exactement là, que le piège a été terrible par une fausse interprétation de l’Evangile qui a abouti à la théorie suivante et au message suivant :
« Si vous donnez 1 euros pour la cause de l’Evangile, vous en recevrez 100 en retour. Pour 10 euros, vous en recevrez 1 000 et pour 1 000 euros, vous en recevrez 100 000. » C’est un détournement grossier de la Parole de Dieu, cette parole de l’évangile de Marc a été déformé par le couple Kennet et Gloria Copeland, milliardaire et prédicateur de l’évangile de prospérité autoproclamé, a fait énormément de dégâts. D’ailleurs, au cours de la pandémie COVID-19 en 2020, ce même faux pasteur Kennet Copeland a de nouveau attiré l’attention nationale pour ses commentaires et ses actions en réponse à l’épidémie. Il a affirmé à plusieurs reprises que la pandémie avait pris fin ou allait bientôt se terminer, qu’il pouvait guérir ses chrétiens de la maladie et que ceux-ci devraient continuer à lui payer la dîme, c’est à dire 10% de leur salaire. Il a ensuite fait de fausses déclarations pour avoir détruit le virus et avoir mis fin à la pandémie toujours hélas en cour

Trois autres points dans l’univers de la prospérité :
1- La dîme était détournée pour le pasteur personnellement et non pas pour l’église !

2- La priorité dans la vie d’un pasteur était devenir riche, c’était l’argent caché sous le mot église et il en oubliait complètement leur famille. Beaucoup de couples pastoraux étaient séparés, et de nombreux divorces suivirent.

3 – Il est parfaitement normal de mélanger affaires et ministère et surtout d’utiliser l’argent du ministère pour financer des activités commerciales.  

Tout était à vendre l’huile d’onction, les broches à l’effigie du St Esprit, les régimes alimentaires etc.

Bien sûr il était prétexté que toutes ces activités n’étaient que le produit du Saint Esprit pour faire avancer la cause de l’Evangile, même si des fois, il était abusé par les membres de leurs familles qui était de vrais escrocs comme un dénommé Harold qui avaient détournés 1.3 millions de dollars impliquant deux banques et un Cassino.
Chacun roulait en Bentley, Ferrari, Humer et vivait dans un luxe type des stars Hollywoodiennes.

Une particularité de cet évangile de la prospérité est que les gens tombaient en arrière et qu’il y avait toujours une équipe de « rattrapeurs » pour amortir la chute, mais rappelions-nous, le vrai évangile, les personnes tombent en avant, la face contre terre se repentant de leurs péchés. Cela c’est la vraie repentance.

En 2003, un article est sorti sur le Los Angels Times Que le prédicteur Benny Hinn était le plus prospère, puisqu’il avait récolté 89 millions de dollars durant cette année. Qu’il voyageait à bord d’un Jet privé. Qu’il réunissait 50.000 à 60.000 personnes dans plus de 20 pays différents par an à travers le Monde. Qu’il avait réussi à réunir 1.2 millions de fidèles au Kenya.
Mais entre ces prédicateurs de la prospérité, une vraie concurrence acharnée se répand entre ces prédicateurs et ce faux évangile. De nombreux pasteurs ont succombé aux charmes ravageurs de cet évangile et sont rentrés dans une compétition pour pouvoir partager le même évangile de prospérité, et ont empruntés dans des banques pour recevoir ce ministère de Benny Hinnn car il fallait payer le cachet du serviteur dont je n’ose pas vous donner le montant tellement, il est démesuré.

Plus les frais d’avion en 1° classe et l’hébergement dans les plus grands hôtels de chaque pays, comme l’hôtel Burj Al Arab de Dubaï à 25 000 € la nuit, et plus les sorties dans les boites branchées de la ville.

Cet évangile a fini par se répandre dans de nombreux pays, même dans notre France ou on a de nombreux « Benny Hinn français » fier d’eux comme des paons cherchant à être plus riche que riche, volant les chrétiens sincères. Qu’elle honte !

Heureusement que d’après la Parole de Dieu, le véritable Evangile est plus puissant que la vague imitation ! La vérité l’emportera toujours, mais le plus grave sont les dégâts irréversibles faits dans la vie de nombreuses personnes qui ont voulu s’approcher de Dieu et qui ont été trompés par ces faux pasteurs.
C’est pourquoi tous ceux qui se sentent concernés et qui sont dans ce faux évangile, je leur souhaite de rompre au plus vite et de chercher les églises fidèles qui apportent le vrai Evangile de paix, de joie et d’amour ou les serviteurs de Dieu sont des hommes humbles, fidèles qui veulent glorifier le sauveur et Seigneur Jésus-Christ.

Le vrai évangile n’est pas l’évangile de la pauvreté, non Dieu soutient son œuvre mais il y a un équilibre à trouver l’argent doit rester un simple serviteur et non un Dieu comme dans ce mouvement de la prospérité.

C’est pareil, nous les pasteurs nous devons d’abord être vos serviteurs et non pas vos stars, dans ce livre, Il y a de nombreux chapitre très intéressant comme : Les raisons du succès apparent de ce mouvement page 198 et jusqu’à la Maison Blanche par la conseillère du président Trump Paula White qui entendait les anges chantés annonçant la victoire de Trump lors des dernières élections.

D’autres chapitres comme : Que dit la Bible au sujet des faux docteurs

Pourquoi l’évangile de prospérité est-il aussi dangereux ?

Un autre chapitre : Santé et richesse : un point de vue équilibré etc.

Je vous conseille vivement de vous procurer ce livre de ce pasteur neveu de Benny Hinn dont le témoignage parle de Celui qui peut libérer toute âme des liens du mensonge.

En conclusion : Mes amis, mon but dans tout cela est de montrer qu’a côté de l’erreur, la vérité est toujours plus puissante car c’est la vérité qui nous rend libre.

Sachons nous dégager du piège dans lequel, nous pourrions être tombé. Le Seigneur Jésus veut nous en faire sortir et mon espoir est que cette année 2021 beaucoup sortent de ce traquenard de l’ennemi.

On traverse tous des épreuves, mais Dieu règne et il est capable de nous sortir du piège dans lequel nous sommes tombés, quand une brebis se perd, nous dit l’évangile, il laisse ses 99 brebis pour aller rechercher celle qui était tombée dans un trou, puis il la ramène sur ses épaules dans sa bergerie. Et cette brebis ressort plus forte et davantage reconnaissante à son maître.

J’ai de l’espérance pour chacun de vous, car nous servons un Dieu lent à la colère et riche ne bontés !

Que le Seigneur vous relève.

Fraternellement en Jésus-Christ.

Votre pasteur :  Jean-Louis Gaillard

Vous trouverez ce livre dans les librairie évangéliques comme :
la CLC 47-49 Rue Quincampoix, 75004 Paris  https://www.clcfrance.com Tel 01 42 72 09 32 

La maison de la Bible 4 Rue Audubon, 75012 Paris 01 43 26 80 53  (maisonbible.fr)

Español

Close Menu

About Salient

The Castle
Unit 345
2500 Castle Dr
Manhattan, NY

T: +216 (0)40 3629 4753
E: hello@themenectar.com